je lis - Page 7

  • Africa

     

    41DUaz4ElXL.jpg

    Une archéologue rentre d'une mission en Gréce, et découvre son fils, jeune adulte, décédé. Elle ne veut pas croire au suicide et entame une longue quête à travers le monde pour découvrir les responsables.
    Ce livre est étrange, on ne comprend pas vraiment ce que faisait ce fils (journaliste ? rentier ?) et surtout comment une mère soi-disant proche pourrait aussi peu le connaitre ? Il avait des appartements et des petites copines à travers le monde, mais elle n'en aurait rien su, et lui ne lui aurait rien dit, alors qu'on nous les présente comme fusionnels ?
    Si le but est de parler des "recherches" et du sida en Afrique, quel besoin de rajouter un appartement et des personnages sans intérêt pour l'histoire en Espagne ou en Australie ? Et que vient faire le cerveau de Kennedy ici ?
    Avec sa fin en queue de poisson, je n'ai décidément ni compris ni apprécié ce roman si éloigné des Wallander !

    VIH.jpg

  • Rehab'

    Après une énième OD à New York, Rachel est envoyée par ses parents dans un centre de désintoxication en Irlande. Elle s'imaginait une rehab de star, il n'en sera bien sûr rien. Les phases vont s'enchainer : le déni, la révélation, la colère puis l'acceptation de sa toxicomanie avant sa sortie.
    Traité avec beaucoup d'humour, tout en réaliste car l'auteur elle même est passée par là, ce roman n'est pas aussi léger qu'on pourrait le penser, et permet de passer un très bon moment, malgré une fin beaucoup trop à l'eau de rose.

    9782266108270FS.gif



     



  • Un bon petit Suisse

    L'intrigue en elle-même n'est pas passionnante, mais le final est étonnant. Un roman original, unique, dont l'ambiance générale est assez glauque, l'hiver, la maladie du vieux commissaire, le froid, le vent, un petit flic ambitieux, la grisaille, mais surtout une incitation à la réflexion sur la mort, le bien le mal...
    Une belle découverte, je lirai les 2 autres tomes de cette petite trilogie.

    41X8H4ZJTRL.jpg

  • et moi !

    Ce ne sera pas mon préféré de cet auteur, les relations entre une femme paralysée et un homme alcoolique au passé douloureux...Je n'ai pas vu le film non plus.
    Il est posé sur l'étagère à coté d'un chandelier blanc Ikea entre une carte postale de Maria et une photo en noir et blanc de Fanny Ardant !!!!

    9782290328446FS.gif


  • Innocent ?

    Sue Grafton a la particularité d'avoir un écrit un polar intéressant pour chaque lettre de l'alphabet.
    Celui-ci, pour le I, est l'enquête menée par la détective de l'avocat sur la culpabilité ou non du meurtre d'une femme par son ex mari. On entre facilement dans l'histoire, on la suit avec plaisir, un vrai bon moment de lecture.

    2266132407.01.LZZZZZZZ.jpg