je lis

  • Chapeau

    73169752.png

    Basé sur un fait divers qui a fait grand bruit à l'époque (1864), le livre retrace fidèlement et chronologiquement le crime d'un banquier dans un train de la city, par un emigré allemand.
    Plus qu'une simple enquête policière, c'est surtout un récit sociologique et historique, où l'on retrouve les difficiles relations entre l'Angleterre et l'Allemagne, le Londres victorien, les transatlantiques, les débuts du chemins de fer, la révolution industrielle, le tout illustré de photos et gravures passionnantes.

  • Galerie d'art

    Un galliériste obtient presque par hasard des cartons de dessins infinis, tous reliés les uns aux autres, mais dont sur certains figurent des visages d'enfants autrefois assassinés. Un peu malgré lui, il essaie de retrouver l'auteur de ces dessins, et son lien avec ces enfants.
    Je l'ai pratiquement lu d'une traite, parce que le suspens est là, l'histoire bien posée, les personnages un peu différents mais comme souvent (et c'est devenu légion dans les séries américaines notamment) quel besoin de lier le personnage principal enquêteur (c'est déjà souvent improbable) au meurtrier qui en fait un combat personnel ?

    9782757814130FS.gif

  • Shropshire

    shropshirehills.jpg

    Une vieille tante lègue 4 cassettes enregistrées décrivant 20 photos  à une lointaine cousine aveugle, dont personne ne se souvient...Le roman est la description de ces 20 photos  et comme celle à qui ces cassettes sont destinées, on comprend le besoin d'explications de cette femme, de se justifier sur sa passivité, son besoin de se racheter. C'est un vrai mélodrame, les personnages ne sont pas sympathiques, mais ils sonnent vrais. Je ne connaissais pas la région du Shropshire en Angleterre et j'ai très envie d'y aller ! Pour la petite histoire, la BO du film "La renarde" dont il est beaucoup question dans ce livre, est le fameux petit air des pubs Dim...
    Un très beau roman, lent, triste, grave, inévitable, que j'ai lu d'une traite.

    51GQ--O6Z0L.jpg

    allez on se l'écoute...juste pour le plaisir

    et maintenant vous l'aurez toute la journée dans la tête, merci qui ?

  • Paasilinna

    images?q=tbn:ANd9GcT_EG0b2WwYITwC8EsIuO2JpDbIo5Ol_oCN5rbvWlm2rQWTn-ur-w

    En apparence, le tableau de départ est idyllique : une charmante vieille femme dans sa maison de campagne finlandaise...mais tout tourne très vite au cauchemar et petit à petit, au fil des pages, on se rend compte que les vraies victimes ne sont pas forcément celles que l'on croit !
    Drôle, décalé, extrêmement bien écrit, chaque personnage pourtant caricatural a sa place dans ce roman que j'ai lu d'une traite.

    2070425770.01.LZZZZZZZ.jpg

  • Betty

    Dans ce roman, point d'Erlendur, le policier fétiche d'Indridason, mais un récit à la 1er personne par la personne accusée du meurtre d'un arrogant et puissant armateur. On est surpris par la 1ere moitié, par la chute, par la psychologie des personnages, un roman vraiment intéressant et différent des enquêtes habituelles de cet auteur.

    9782864248453FS.gif