enquête

  • Potatismos

    Ce couple d'auteurs suédois ont écrit une dizaine de romans policiers à la fin des années 60. Tous traitent froidement et avec hyper réalisme des problèmes sociaux à ce moment là en Suède.
    Celui-ci parle de chomâge, d'argent sale, et de la nullité et du mal être des policiers. Comme pour tous les autres, ce tome-ci m'a captivée.
    On peut les considérer comme les parents spirituels d'Henning Mankell, cette façon de raconter froidement les choses, sans espoir pour les héros (les enquêteurs), avec cette critique sous jacente et résignée de la société d'alors.

    Savoy.gif
  • So british

    Premier livre attrapé dans mes cartons après le déménagement, quel régal de relire un Agatha Christie. Dans celui-ci, le célèbre détective Hercule Poirot n'arrive qu'à la fin, mais évidemment change toute l'histoire, et évidemment, on se doute pas de who done it jusqu'à la dernière ligne !
    Agatha Christie reste pour moi La valeur sûre entre deux livres, je ne pense pas qu'un seul roman m'est déçue, et sous l'apparence un peu simpliste de l'écriture, c'est justement cette apparente simplicité qui rend ses livres si efficaces. Son humour, son inimitable coté so british, le Dorset...j'aime, j'aime, j'aime !

    51T1E2AWC9L._SL500_AA300_.jpg
  • Venise

    Un conseiller de l'impératrice d'Autriche est retrouvé mort avec une prostituée sur un bateau reliant Trieste à Venise. Le commissaire Tron, véritable aristocrate vénitien désargenté, essaie de mener l'enquête. Premier roman d'un nouveau "Grand Détective", ce livre a le mérite, outre son intrigue classique mais bien ficelée, de nous mener à Venise pendant sa courte période d'appartenance à l'empire autrichien. Et on y retrouve bien l'ambiance, l'atmosphère qui devait alors y régner. On ressent bien le fatalisme et l'hostilité sous jacente des "occupés", la vision vue de l'autre coté, coté impératrice, sans oublier les fameux bals, les gondoles, les premiers vaporetti, le début de l'éclairage au gaz, le brouillard. Toute une ambiance, quoi !

    51I4MafrDrL.jpg