réalisme

  • Potatismos

    Ce couple d'auteurs suédois ont écrit une dizaine de romans policiers à la fin des années 60. Tous traitent froidement et avec hyper réalisme des problèmes sociaux à ce moment là en Suède.
    Celui-ci parle de chomâge, d'argent sale, et de la nullité et du mal être des policiers. Comme pour tous les autres, ce tome-ci m'a captivée.
    On peut les considérer comme les parents spirituels d'Henning Mankell, cette façon de raconter froidement les choses, sans espoir pour les héros (les enquêteurs), avec cette critique sous jacente et résignée de la société d'alors.

    Savoy.gif